Questions Disputées

 Nouveau sujet  |  Remonter au début  |  Retour au sujet  |  Rechercher   Nouveau sujet  |  Anciens sujets 
 Corps astral

Auteur: Hannia Djour 
Date:   12-11-2004 22:14


Chers Amis, bonsoir,

j'aimerais si vous me le permettez vous faire part de deux expériences effectuées sans les avoir recherchées. les deux se situe à 4 ans de distance.

Ces expériences sont réels mais peuvent dérouter celui qui ne peux analyser que ce qu'il touche elle sont vraie je ne rajoute rien et ne diminue rien de ce qui est arrivée.

Le 17 07 77 Dans un tournant de mon existence j'ai eut un accident de voiture à cause d'un chauffard ivre mon ami qui conduisait a été éjecté de la voiture quand à moi je suis restée à l'intérieur de l'épave qui a commencé à prendre feu des passants assistant à la scène affolés viennent à mon secours le choc qui c'est produit à fait sortir de mon corps mon être ou tout du moins ce que je prenais comme telle.

Heureuse de ce que je suis entrain de vivre je tente vainement d'informer les passants que leur aide est inutile que cela ne sert à rien mais ils ne pouvaient m'entendrent je décide de les laisser et de m'éloigner de cette endroit.

Je me trouve dans un espace qui ne ressemble en aucun cas au notre il ne possède pas de pesanteur ni de climat de plus il était comme un élastique marchant au hasard je vois venir de loin 7 petites sphères blanches comme la neige qui vient de tomber et pas plus grande que des balles de tennis.

Je pouvais éprouver tout ce qu'ils pouvaient ressentir en s'approchant leur impressions changea ils éprouvaient de la peine car voyant mes intentions ils savaient que cela ne sera pas facile de me faire changer d'avis ils me dirent que mon heure n'est pas encore achevée et quoi je dois réintégrer mon corps.

Pour moi cela était inconcevable je me refuse de réintégrer mon corps car enfin je me sentait bien et chez moi avec des êtres qui paraissent bien me connaître.

Voyant mon refus ils n'insistèrent plus je me disais que peut-être les choses aller s'arranger devant mon refus de retourner à la vie.

Une grande sphère de la taille d'un soleil tout blanc comme les autres petites sphères vient vers moi alors que je ressentais que les petites sphères étaient féminine celle de la grande sphère se trouve être masculine le ton lui se veux ferme il m'intime l'ordre de rentrer dans mon corps chose que je me refuse de faire les petites sphères s'approche de la grande je ne sais comment mais j'ai eut juste le temps de voir la grande sphère m'envelopper tendrement avec une infinie délicatesse avant d'être totalement enveloppée les petites sphères me dire pardon pour ce que l'ont va faire contre ton gré mais un jour tu nous remercieras.


Plus tard je me réveille dans un lit d'hôpital avec plusieurs contusions.

Fin de l'expérience d'un autre espace.

La seconde 4 ans plus tard se fait d'une façon plus abordable profitons de l'absence de mon mari je décide de faire de la méditation le soir juste avant de dormir la méditation pendant près de trois progresse d'une façon exponentielle sans que je m'en rende compte par moi-même ne connaissant pas les conséquences je travaille chaque soir sur la respiration profonde un soir je vois sortir de mon corps de mon embryon plus précisément une spirale énergétique grise qui se met à flotter dans les airs juste au-dessus de moi cela m'amusa je me sentais flotter et pour cause regardant méduser ce qui se passe l'énergie épouse la position de mon corps organique arrivé à la conscience elle réalise que je ne dort pas c'est là que cela devient drôle j'étai en communication pour la première fois avec mon être ou tout du moins ce que je prenais pour telle.

Médusé je m'entend lui répondre et non je ne dors pas.

Quelque chose me dit que sans le vouloir j'ai provoquée une situation sans issue de là ou elle se trouve elle ne epux pas faire grand chose.

Je décide d'agir je lui dit que j'ai compris et que j'aller fermer les yeux pour dormir elle me répondit oui fait donc ça.


Je ferme les yeux juste pour le faire croire je la voie reprendre sa progression pour de nouveau réintégrer mon corps puis se fut le sommeil profond jusqu'au lendemain du réveil.

Depuis j'ai bien entendue cherchée à reproduire l'expérience mais sans succès car elle ma tout simplement bridée.

Je ne cherche plus à la reproduire car je sais pourquoi je ne peux pas la reproduire.

Je sais grâce à un livre tibétain de monsieur Losbang Rampa que j'ai effectuée ce qu'il appelle le voyage du corps astral.


Si je suis d'accord avec lui sur beaucoup de chose mon expérience elle m'éloigne de la suite de son raisonnement il décrit le corps astral comme quelque chose qu'il maîtrise alors que pour moi c'est totalement l'expérience inverse par la suite la matière ne peux maîtriser l'énergie elle nous maîtrise mais nous ne pouvons la maîtriser.

Voilà j'en ai terminée avec mes deux expériences pourquoi vous les avoir révélée tous simplement pour que celui qui cherche véritablement Dieu sache que si Dieu est foncièrement bon il n'en reste pas moins que notre existence dans ce monde et dans un seul but nous édifier vers une nouvelle forme que pour le moment nous sommes pas en mesure de concevoir car notre perception ne nous le permet pas.

Je vous salue bien bas

Hannia Djour

Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral
Auteur: Hafid 
Date:   13-11-2004 00:45

Chère Hannia, bonsoir.

N’ayant jamais vécu ce genre d’expérience je ne sais pas s’il convient que je me mêle de ce que je n’éprouve pas du moins consciemment, mais présumant que ce genre de sujet n’est pas la tasse de thé des thomistes je me permets donc d’animer un peu le débat. Cependant, comme je vous le disais, l’animation ne pouvant se référer à une connaissance pratique établie sur une expérience personnelle je ne vois d’autre moyen qu’intervenir en me référant sur une connaissance théorique établie sur ma culture arabo-islamique.

D’abord, permettez-moi d’éclairer certaines réalités fondamentales que vous connaissez dans votre culture et dont le sens j’estime qu’il dépend de la langue qui les décrit. Je commence d’abord par la réalité que vous appelez « matière », cette réalité est définie essentiellement par le fait de la pesanteur, c'est-à-dire qu’est matière tout ce qui est soumis à la pesanteur, la pesanteur étant naturellement la force d’attraction exercée par un corps principal sur un corps annexe, le premier tournant sur une orbite autour du second. Dieu, nous apprenant que l’homme verra assurément au ciel la moindre quantité [charge, poids] de bien ou de mal qu’il aura fait ici bas, utilise le mot arabe durrat pour désigner la plus petit petite particule de la matière. Jusque là rien de spécial.

Mais ce qui est intéressant de savoir c’est que de ce même mot de durrat les arabes désignent l’enfant dans un certain contexte, disons matériel ou astral. Ainsi dans ce contexte là, le rapport de l’enfant à son parent est perçu chez les arabes dans le même ordre que celui de la particule à son corps attractif. Il n’y a évidemment pas que le seul mot durrat pour désigner l’enfant, il y aussi le mot walad qui est utilisé dans le contexte de la génitalité. Enfin bref, l’idée principale qui en ressort est que l’infime matière est essentiellement identifiée non pas dans le corps central autour duquel tournerait d’autres corps mais dans le corps satellitaire tournant indéfiniment autour d’un corps central. Et c’est dans cette perspective là que toute la pensée arabo-islamique s’inscrit.

Cordialement, Abdelhafid.

Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral
Auteur: Hafid 
Date:   13-11-2004 00:48

Erratum.

Au lieu de lire : <<< la pesanteur étant naturellement la force d’attraction exercée par un corps principal sur un corps annexe, le premier tournant sur une orbite autour du second. >>>

Il y a lieu de lire : <<< la pesanteur étant naturellement la force d’attraction exercée par un corps principal sur un corps annexe, le second tournant sur une orbite autour du premier. >>>

Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral
Auteur: Sâmkhya 
Date:   13-11-2004 00:57

Bon ben moi j'aimerais étudier ce qui se passe dans votre cerveau lors d'une «out of body experience»... si seulement il se passe quelque chose de spécial.

Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral
Auteur: Hannia Djour 
Date:   13-11-2004 09:12

Chère Hafid bonjour,

Je viens de lire ton message je le trouve très intéressant pour la bonne raison qu'il a décris mieux que moi ce qui c'est réellement exercé dans cet espace je te demande de me laisser un peu de temps pour que je te répond.

Chère sâmkya,

Vous dite "out of body expérience" ? Mes connaissances sont humbles et limités je vous de mande donc de développer votre pensée.

Si seulement il se passe quelque chose de spécial. Je n'ai aucune prétention et vous pourrez même à votre guise si cela vous plaît me considérer comme bon il vous semblera que vous désirer que je sois.

Mais il y a une chose qui me déplaît c'est les personnes qui m'attaquent sur un sujet qu'ils ignorent .

Je vous demande donc avant de me lâcher vos chiens de vous munir des livres qui se rapporte à mes expériences je vous conseille plus particulièrement celui de Monsieur Lobsang Rampa "Les Secrets de l'Aura".

Je vous salue bien bas

Hannia Djour

Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral
Auteur: Hannia Djour 
Date:   13-11-2004 10:06

Cher Hafid,

Je reviens vers vous comme promis il ma fallut un bon café bien chaud pour vous lire et vous relire ce que vous avez dit se rapproche à une seconde près de ce que j'ai vécue dans ma première expérience.

Pourrez -vous avoir l'amabilité de me décrire en détail de façon plus simple ce que vous savez sur ce sujet oui je suis d'accord quand vous dites que les mots changent de sens selon comment ont les approchent pour la première fois d'une langue à une autre leur signification peut être interprétés d'une autre façon.

Ce qui est intéressant aussi c'est cette phrase" ce n'est pas la tasse de thé des thomistes " Comment toi tu te vois ?

Pour ma part je vous direz que je n'aime pas faire la vaisselle, mais pourtant je la fait en chantant car il faut la faire.

Ce que je veux dire c'est que dans le domaine de recherche philosophique que l'ont soit thomistes scientifiques ou tout simplement chercheur comme moi sans autres but que d'atteindre Dieu le chemin que l'on a pris lui seul a de l'importance pourvue que l'on atteignent notre doux voeu qui est d'être Conforme à sa Merveilleuse Volonté en faisant notre possible pour la faire Notre.


Je vous salue bien bas

Hannia Djour
Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral
Auteur: Hannia Djour 
Date:   13-11-2004 13:02

Chère Sâmkya,



Je suis surprise de ne pas vous lire encore il me semble qu'à partir du moment ou vous tenter une salve que je vous la renvoie avec douceur et même des fleurs si cela peut vous faire plaisir.

J'attends de vous une réponse ou alors cesser de faire ce genre de remarque désobligeante qui ne font rire que vous.

Je vous salue bien bas

Hannia Djour
Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral
Auteur: Sâmkhya 
Date:   13-11-2004 15:20

Dites donc, vous faites erreur. Ce n'est pas une «attaque».

J'ai fait cette remarque parce que c'est précisément le genre de problème que je risque d'étudier dans mon éventuel travail de psychobiologiste.

Je ne prétends pas que toutes les «out of body experiences » s'expliquent par une anomalie dans le cerveau: ce serait une affirmation métaphysique. Mais dans le cadre de la recherche scientifique, il faire comme si c'était vrai. Avec cette supposition, on a déjà expliqué certaines OBE en les reliant à une zone du cerveau droit dont le nom m'échappe, qui est impliquée dans la perception qu'une personne a de son corps. Ce qui n'est pas expliqué , autant que je sache, c'est comment, dans certaines OBE, la personne peut voir des choses réelles hors de son corps autrement que par ses sens.

Et le «si jamais il se passe quelque chose de spécial», ça signifie: est-ce que l'activité du cerveau est anormale en quelque chose au moment de l'out of body experience? On sait que oui, dans les expériences mystiques. S'il n'y a pas d'activité du tout dans le cerveau pendant que la conscience se promène, alors là ce serait une découverte sensationnelle sur les rapports esprit-cerveau.

Cordialement,
Y M
Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral

Auteur: Hannia Djour 
Date:   13-11-2004 16:11

Cher Sâmkyra,

Je vous prie de me pardonner mais je l'ai pris effectivement pour une attaque.

Par ailleurs je ne crois pas que je suis prête pour que l'ont fasse des expériences sur mon cerveau (je plaisante).


Ce que vous faite comme étude est sûrement très intéressant mais je doute que la science puisse répondre à tous ce que l'ont a du mal à discerner, comme par exemple le corps astral qui pendant le sommeil sort se rendre Dieu sait où et qui de plus peut brider le corps de matière pour pas que celui-ci ne réussisse le tour de force.

Lobsang Rampa dit qu'il a pu faire plusieurs voyages dans l'astral moi je n'ai fait que l'apercevoir dans une rencontre fortuite de plus il me semble et c'est là ou l'ont se sépare du raisonnement il décrit le corps comme quelque chose qu'il contrôle hors la matière ne peut contrôler l'anti-matière.

Les études mystique m'ont toujours fait un peu sourire. même dit avec sérieux.

Je vous salue bien bas

Hannia Djour

Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral
Auteur: polaire 
Date:   13-11-2004 23:16

chère Hannia

Le savez-vous, mais le spécialiste ici des expériences du genre de celle que vous avez vécu c’est Arnaud Dumouch le spécialiste théorique (sans ironie) c’est à dire qu’il a beaucoup lu sur la question ,sans avoir vécu cette expérience spécifique (mais une autre en fait) .

Pour ma part je lis toujours cela avec beaucoup d’ intérêt, mais que c’est un peu hors de mon travail philosophique habituel
Pas en contradiction non plus, cela exerce une certaine influence. Nous vivons tous des expériences certes plus modestes auxquelles nous devions être plus attentifs ..ce ne sont pas des expériences qui changent profondément la psyché telle que celle que vous décrivez .mais elle peuvent inciter à la prudence en matière de philosophie.

Bien, je bavarde.

j’avais une QUESTION précise à laquelle vous ne répondez pas en fait: après l'accident avez vous senti un changement dans votre façon de voir les choses . ?Etiez vous( mentalement ) après, comme avant ?

au plaisir de vous lire .
j Luc polaire
Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral
Auteur: Hannia Djour 
Date:   14-11-2004 00:06

Cher Polaire bonsoir,
Je suis toujours heureuse de pouvoir en discuter avec des personnes qui connaissent la chose car quand on vie ce genre de chose hors du commun cela bouleverse notre entendement que l'on le veuille ou non.

La seule que j'ai remarquée c'est le temps qui passe sans rien qui viens car je voulais qu'une chose repartir puisque elle mon assurées que cela ne durera pas il apparaît que leur vision du temps diffère de la mienne(je les taquinent).

ma vie mes préoccupations, ont fait que je me refuser de vouloir accorder une attention particulière sur tout que je ne possédais pas d'élément pour me faire ne serai-ce qu'une toute petite idée.

Les choses se sont un peu plus compliquée avec la rencontre de mon corps astral et de ce qui c'est passée le contact télépathique avec soi-même , mais plus important c'est de vivre ce genre de chose et que vous ne pouvez rien y faire soit d'espérer qu'une chose surviennent et que cette soif de comprendre s'apaise enfin.


C'est plus tard bien plus tard quand j'ai fini de faire certaine recherche qui se font dans l'espace philosophique, et que j'ai répondu à des choix et des actions quand mon étude atteint celle de Monsieur Descartes je pense donc je suis sans véritablement saisir toute la portée de cette phrase que j'entend malgré moi en boucle pour trouver une réponse je suis entrer dans un travail de recherche par l'intermédiaire de la méditation jusqu'à l'époque de celui qui a défini l'espace philosophique, je suis revenue avec une petite chose qui ma éclairée comme un soleil "réflexion".

Je compris que je dois faire mon propre entendement à tort ou à raison de l'histoire de mon humanité et non pas de celle que l'ont nous reflète sans pour cela supposer de complot ou de quoi que ce soit .

Pour savoir qui je suis il a fallu que ont quelque sorte je réponde à l'innocence ou à la culpabilité de l'Ange de Lumière quand j'ai répondu les chose par la suite en une année d'intervalle se sont décantées.

Pour la première fois de mon existence après plus de 40 ans enfin j'ai une évidence ce que nous sommes je pus comprendre le travail de recherche de Descartes, pourquoi je ne pouvais pas percevoir car je n'ai pas encore atteint ma constitution qui dépendais de mes choix et de mes actions.

Chaque ombre avait enfin sa réponse même celle des petites sphères qui m'ont évitées une mort certaine en m'aidant malgré moi.

Non je peux répondre que cela n'a pas changée grand chose dans la prise de mes choix et actions car très souvent si l'ont observent ont réalise que très souvent nous disposons de peu de temps pour nous incliner vers un balancement ou vers l'autre.

Je ne sais pas si j'ai répondu à votre question je souhaite de tout mon coeur l'avoir fait au début je ne voulais pas faire part de mes expérience mais pour faire un bout de chemin ensemble comme c'est le cas avec des amis motivés eux aussi par la même inclinaison je ne peux faire autrement que d'être sincère.

Je vous salue bien bas

Hannia Djour
Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral
Auteur: polaire 
Date:   14-11-2004 01:30

cher Hannia

je ne sais pas depuis combien de temps votre accident a eu lieu .Où se situe- t-il dans ces quarante années ?

Avant l'accident , étiez- vous aussi mystique ou aussi préoccupée des réalités spirituelles . C'est possible, c'est à vous de me le dire .
j'ai lu des relations d'expériences semblables à la vôtre , mais Arnaud vous en parlerait mieux que moi puisque c'est son cheval de bataille .

Non la science ne peut pas certaines choses, comme "faire l’expérience", laquelle est exceptionnelle . Elle peut observer de l'extérieur ce qui se passe dans le cerveau au moment de la mort par exemple **
Mais ce ne sont que des observations sur écran absolument ininterprétables quand au contenu de l'expérience vécue .
Vous comprenez bien que si vous avez une vision l écran d’un scanner ne va pas la restituer .........on en est loin on est à des années lumières de savoir par un scanner ce qui est pensé .On sait à la limite que la personne pense ou rêve ou est dans un état particulier de visions ,. mais cela on le sait parce que le voyant ledit .
D'où l’intérêt des témoignages vécus .

Jean- luc polaire

** ( si Arnaud sait des choses là dessus???? ou Yves qui est étudiant dans la partie maintenant .A quel niveau d'images cérébrales en est on ?**) .
Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral
Auteur: Sâmkhya 
Date:   14-11-2004 06:45

Hannia Djour: si vraiment il y a un corps astral qui s'échappe du corps, alors en effet son étude n'est pas du ressort de la divine Science. Du moins, conçue comme elle l'est présentement.

Paul Herr: Je commence mon université dans deux mois.

Je suis supposé avoir un cours de psychophysiologie. Je pourrais demander.
Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral
Auteur: Cristian de Leon 
Date:   14-11-2004 07:40

Cher Sâmkhya,

En effet, l'expérience du ''corps astral'' n'est absolument pas perceptible, je veux dire pas analysable du point de vue neurologique, car c'est une expérience de l'âme. Cela inclut le cerveau, donc aussi le corps, mais il est impossible, selon la science, d'analyser le phénomène dans ce qu'il a de spécifique. C'est une expérience réelle, pas inventée, et rien ne fait supposer qu'elle soit une anomalie du cerveau.

Il y a d'abord le contexte expérimental que fait la personne en état de ''voyage astral''. Le corps subit une sorte de léthargie, le sujet a l'impression réelle de quitter toute sensation normale, mais son esprit reste alerte et il lui arrive parfois de ''sentir'' des sensations étranges, voire contradictoires. Se sont des impressions sensitives qui peuvent inclure la sensation d'être tout en feu, en glace, en papier, en bois ou autres, et parfois il arrive même que toutes ces sensations soient vécues en même temps !

Le sujet peut ressentir une très grande peur, ou un sorte d'extase très agréable, même parfois une sorte de plénitude ineffable. La vue aussi est très augmentée, il arrive parfois que l'on soit devant des objets d'une telle intensité optique que le sujet a l'impression de voir des couleurs qu'il n'a jamais vu. Sans parler de toute la gamme des émotions que le sujet traverse, allant de l'horreur à la joie la plus pure, et parfois horreur et joie se fondent ensemble.
L'écoute aussi. Certaines expériences sont essentiellement auditives. Pour tout dire tous le sens y passent. C'est une sorte d'amplification de ce que le corps peut ressentir. Mais le plus étrange de l'affaire c'est que le sujet a vraiment l'impression qu'il sort littéralement de son corps, qu'il vole, qu'il voyage ''sans corps''.

Sans parler qu'il arrive parfois, en plein ''voyage'' que le sujet tombe sous ce ''charme'' en plein rêve nocturne, et que le ''voyage'' reprenne les motifs du rêve, en les amplifiant d'une manière hallucinante. On a alors l'impression de vivre des siècles. Et quand on se réveille pour de bon, cela peut prendre quelques jours à réaliser que on est dans la réalité.

Je n'en dis pas plus, pour le moment.

Cordialement

de Leon
Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral
Auteur: Hannia Djour 
Date:   14-11-2004 10:06

Bonjour cher Polaire,
Je vais tenter de vous répondre point par point à vos demandes je détaillerai par la suite.
Mon accident je l'ai eut le 17 07 77 vers 15 h 30 un dimanche près de Arpajon.
j'avais vingt et un ans.
Le sens de l'existence à toujours étais présent en moi mais je ne possédai à ce moment là que des sacs et des sacs de questions sans réponse.

Quand je suis venue en France en 63 j'avais 7 ans mes parents eurent du mal à se situé dans un nouvel espace spirituel ma curiosité malgré l'interdit de mes parents me conduit instinctivement pour la première fois vers le culte chrétien ma première rencontre avec le Christ sur la sainte Croix je ne peux l'oublier car ne sachant pas qui il est est je croyais qu'il était aussi comme Satan que Dieu et les hommes ont punie.

Je courus de l'église pour ne plus y revenir mais ce fut une rencontre en même temps qui ma permit de faire sa rencontre comme il me fallait comprendre car le cerveau en tout cas a besoin de trouver les réponses en tout cas le mien fonctionne de cette façon.

Ne les trouvant pas dans les gens qui gravitent dans mon espace et que je ne pouvais les poser à mes parents je trouve un jour je ne sais comment un livre qui va devenir mon livre de chevet qui m'apprit en même temps à lire des témoignages de Soeur Thérèse elle a bouleversée mon coeur et elle est pour toujours mon amie, car grâce à son enseignement j'ai pus prendre la voie qui ma conduit vers celui que je veux atteindre plus que n'importe quoi dans ce monde.

(C'est une période aussi très dure car comme je ne correspond pas aux aspirations de mes parents il s'en suivie une lutte sans merci entre le rachat de ma liberté de penser et de celui de m'en remettre à mes parents.

Dans l'absorption du Pain Amer Béni de Dieu donné par ma mère croyant bien faire j'appris grâce à Soeur Thérèse à me nourrir de ce pain et de pardonner.

Voila mon adolescence en réalité je le sais aujourd'hui j'ai rachetée mon droit à mon édification future comme je le ressens et non pas comme ont veut me le dissiner.

Le coût à été hors de prix mais j'ai sus m'acquitter de ce que l'ont attend de moi comme ont l'attend de moi.)

Avant de venir en France mon père car c'est le seul repère spirituel que je possède quand il me prépara à rentrer à l'école coranique il me parla de Dieu et ce qu'a fait l'Ange de Lumière alors que je n'avais pas encore 5 ans j'avais mon inclinaison dans mon lit avant de dormir je parle à Dieu et aussi à l' Ange de Lumière en lui demandant d'être patient car Dieu est Amour et sur tout qu'il pardonne toujours.


Voilà l'état d'esprit que je reflétai déjà enfant.

Dire qu'ont l'occulte ce n'est pas vrai, mais ont apprend à vivre avec cela a été plus dire avec l'expérience du corps astral à ce moment je ne possédai aucune bride de ce que je suis entrain de vivre aucune notion rien que mon équilibre pour m'éviter de sombrer dans la folie c'est bien plus tard quand je me mis à étudier le mécanisme humain qu'une rencontre fortuite me remis "les secrets de l'aura" de Rampa Lobang.

Enfin en le lisant une paix s'installe en moi malgré que par la suite ses recherches divergent de mon expérience il est indéniable qu'il connaît bien le corps astral.

Je vous invite à le lire, et surtout Sâmkya qui étudie.

Je pense que dans un temps futur l'homme sûrement sera en mesure de crée l'outil qui permet de voir l'énergie déjà ont commence à voir les radiations qu'elle émet à travers celle des plantes.

La différence entre celle qui est en nous et de celle qui se trouve dans les plante c'est sa variation dans ses ondes et les couleurs nous possédons plus de couleurs et d'ondes que celle des animaux, végétaux, minéraux, etc.

Je vous salue bien bas

Hannia Djour
Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral
Auteur: Hannia Djour 
Date:   14-11-2004 10:15

Bonjour chère Sâmkya,

Oui je vous rejoint totalement il sera difficile de pouvoir tenter l'approcher avec les outils d'aujourd'hui que la science possède. Mais peut être dans un temps futur qui sait ?

Je vous salue bien bas
Hannia Djour
Répondre à ce message
 
 Re: Corps astral

Auteur: Arnaud Dumouch 
Date:   14-11-2004 10:37
Cher Polaire,
Ce que vous dites est juste: jamais je n'ai rien pu expérimenter moi-même de cela. Ce n'est que par un cheminement intellectuel que j'y ai adhéré.
Ma formation de départ était Aristotélicienne. Et c'est cette formation qui, curieusement, m'a fait d'abord rejeter ces expériences comme fausses puis ... m'a obligé à les reconnaître.
La première phase (mon refus de les considérer) venait d'une certaine logique: """Puisque les facultés psychiques (la vision, l'audition etc.) sont produites par le cerveau, ces facultés NE PEUVENT SUBSISTER APRES LA MORT DU CERVEAU. C'est encore la position de la grande majorité de mes amis chez les frères de Saint Jean.

La seconde phase (mon acceptation): """puisque des dizaine de milliers de personnes rapportent la même expérience qu'Hannia et que, par une simple enquête de police, on peut vérifier qu'elles ont vu LA REALITE de ce qui se passait autours d'elles ALORS QU'ELLES ETAIENT DANS LE COMA (ou parfois en mort clinique), c'est qu'il se passe une vraie décorporation psychique.

Chère Hannia, j'ai moi-même lu les livres de Lobsang Rampa. Mais, à la suite d'un avis ironique du Dalaï Lama sur ce romancier, j'ai fini par m'en détourner. C'est pourquoi je préfère maintenant les études du psychologue américain, le Docteur MOODY.

Cher Sâmkhya,
Il est vrai que, si ce phénomène est réel, c'est que QUELQUE CHOSE DE PHYSIQUE SORT DU CORPS DU MOURANT. EN EFFET, IL VOIT, IL ENTEND PHYSIQUEMENT. Si donc ce corps "astral" existe, il est certain que la science expérimentale doit l'étudier.
Plusieurs voies d'études sont à aborder:
1- Est-il vrai que cela ne se produit qu'avec un arrêt de l'activité électrique du cerveau (mort clinique temporaire)?
2- En quoi est fait ce corps astral. Peut-on inventer une "machine" pour le voir?

Chère Hannia,
la découverte de la survie du psychisme après la mort (donc le fait que les mort emmènent avec eux TOUS LEUR SOUVENIRS SENSIBLES) doit, selon moi, révolutionner certaines conclusions thomistes (pour saint Thomas, les morts n'emmènent que l'essence profonde de leurs choix moraux).
D'autre part, la Parousie (apparition des anges et du Christ, des saints à l'heure de la mort (les sept sphères me semblent être des anges se rendant visibles au plan sensible) permet de comprendre qu'une dernière planche de salut nous est donnée à l'heure de la mort.

Polaire vous a parlé de mes travaux fondés sur ces découvertes. J'aimerais beaucoup que vous lisiez le livre "L'HEURE DE LA MORT" (http://eschatologie.free.fr charger le livre en entier en format Word.

Je vous signale que Hafid trouve ridicule (pour le moment) que le Christ puisse venir nous faire une dernière prédication à travers son apparition sensible et glorieuse dans ce passage de la mort. Mais, après discussion, il évoluera peut-être.
Amicalement
Arnaud

Répondre à ce message
 Liste des forums  |  Vue en arborescence   Nouveau sujet  |  Anciens sujets 



 
 Répondre à ce message
 Votre nom:
 Votre e-mail:
 Sujet: